posté le 15-11-2012 à 13:58:50

 

Bonjour à tous !

 

houai bas il fait vraiment pas chaud et en + nous avons du brouillard qui est bien epais et cela depuis hier même pas une petite éclaissie rien franchement ça déprime de voir un temps comme celui la.

 

bon mise a par ceci nous avons bien fêter l'anniversaire de mon cheri merci pour tout vos adorable messages il a bien était gater il a enfin eu son fameux cuisseur a riz depuis le temps qui me saouler avec ça il la eu par ma maman je vous dit pas depuis on n'arrête pas d'en manger enfin la il ses un peu calmer heureusement car je commencer a en avoir marre de manger du riz.

 

Puis de notre part des DVD, et des vêtements,et nous avons manger un beau et bon gâteaux.

 

voilà j'ai pas grand choses d'autre a vous raconter je vous vous souhaiter donc a tous de passer une agréable journée je vous embrasse tous et à très bientôt bisous à tous.

 

 

 


Commentaires

 

1. 472481  le 16-11-2012 à 11:50:52  (site)

Bonjour Holly,

j'ai loupé l'anniversaire de ton mari il n'est jamais trop tard je le fait donc aujourd'hui et lui souhaite un bon anniversaire.
Chez moi c'est soleil et douceur hier +20° Aujourd'hui idem donc j'ai décidé de le partager avec vous.
Gros bisous douceur et bonne fin de semaine
Nanou

hebergeur d'image

hebergeur d'image

2. nathalie21  le 17-11-2012 à 08:52:06  (site)

Kikou Holly!!!!!
Nous ossi en ce moment c'est des temps pourrie,gris,brouillard,des temps a rester au chaud.....
belle journée de samedi ma douce amie!!!
A Lundi!!!!
Bibi doux!!!!
Nath & bisounours
Hebergeur d'image

3. wolfe  le 18-11-2012 à 12:56:46  (site)

Un bon dimanche à toi!
Bisous

4. lafianceedusoleil  le 18-11-2012 à 20:46:46  (site)

bonsoir ma douce Holly,
j'espère que le week-end n'a pas été trop arrosé. Ici, nous avons eu de la pluie pratiquement toute la journée.
Bonne semaine Holly
je t'embrasse très fort.
Cricri

smiley_id117175smiley_id117175smiley_id117175smiley_id117175smiley_id117175

 
 
 
posté le 12-11-2012 à 14:02:55

journée charger !

 

 

Bonjour à tous !

j'ai passer un agréable week-end bien tranquille je suis assez presser je poste donc la suite et fin de mon billet car j'ai pas mal de chose a faire car aujourd'hui c'est l'anniversaire de mon cheri donc beaucoup de chose à prèparer je vous souhaite une bonne journée je vous embrasse tous et vous dit à très bientôt gros bisous à tous.

 

La science dans son jardin

Fondé par Geoffroy de Saint-Hilaire, la Société Zoologique d’Acclimatation a pour dessein de concourir à l’introduction, l’acclimatation et la domestication des espèces en recréant artificiellement leur milieu naturel

Dès sa fondation, le Jardin d’Acclimatation est un lieu exceptionnel, car il est à la fois éducatif, scientifique et récréatif. Il plaît aux savants, aux promeneurs, aux enseignants. Parmi les curieux qui le fréquentent et l’apprécient, il faut compter l’écrivain Maxime Du Camp qui le qualifie d’« établissement unique en Europe ». En outre, le Jardin réunit une variété inégalée de plantes exotiques et d’animaux rares. Son succès est alors immédiat et éclatant !

Inauguration de la grande serre du jardin zoologique d’acclimatation.
Gravure d’Anastasi, parue dans« L’Illustration » du 2 mars 1861, Paris.
Bibliothèque nationale de France,Département Textes impriméset illustrés, DR.
Les Grandes Serres inaugurées le 16 février 1861 par l’Impératrice Eugénie et le jeune prince héritier.
Gravure de A. Jacob, gravure parue dans « Le Monde illustré ».
Archives municipales de Neuilly-sur-Seine, DR.

Un rapport de Geoffroy Saint-Hilaire définit le but que se proposait la Société impériale d’Acclimatation : « Ce jardin, disait-il, devra être digne par sa tenue, par son élégance de tout ce qui l’entourera, digne aussi de cette élite de la population parisienne ou pour mieux dire européenne qui fait du Bois de Boulogne son lieu quotidien de distraction et de délassement. Et c’est parce que l’utile y revêtira partout une forme agréable, qu’il partagera, avec toutes les autres parties du Bois de Boulogne, la faveur du public. Nous n’avons pas à créer un second Jardin des Plantes. Ce bel établissement est bien où il est et il n’en faut pas un second. C’est un autre établissement et essentiellement différent, malgré quelques points de rencontre, sur ce qu’on peut appeler leurs frontières communes. C’est un jardin zoologique d’un ordre nouveau que nous avons à créer au Bois de Boulogne. C’est la réunion des espèces animales qui peuvent donner avec avantage leur force, leur chair, leur laine, leurs produits de tous genres à l’agriculture, à l’industrie, au commerce ou encore d’utilité secondaire, mais très digne qu’on s’y attache, qui peuvent servir à nos délassements, à nos plaisirs, comme animaux d’ornement, de chasse ou d’agrément à quelque titre que ce soit.»

Aujourd’hui, plus d’un million et demi de visiteurs se promènent chaque année dans les allées du Jardin d’Acclimatation à la découverte des 150 animaux de la petite ferme et des 200 oiseaux de la grande volière.

Le Jardin a la forme d’une ellipse allongée. Une rivière sinueuse sépare des pelouses vallonnées. Une magnanerie entourée de mûriers, d’ailantes et de chênes abrite des vers à soie dont l’introduction en Europe est due à la Société d’acclimatation. Variées sont les espèces animales qui peuplent le Jardin : on peut y rencontrer des kangourous, des zèbres, des yaks, des hémiones, des tapirs, des zébus, des cerfs, des antilopes, des lamas, des moutons, des tatous, des échassiers... Des mouflons occupent même un rocher artificiel.

Entre 1861 et 1866, le nombre des animaux triple, passant de 1 753 à 5 200. Vendus, à l’instar des œufs, les plumes, les graines et les plantes, ils procurent alors des revenus. Un casoar coûte par exemple 800 francs, une antilope 1 700 et un wapiti 2 500.

À côté des spacieuses écuries et de la vaste volière se distingue la grande serre, véritable palais des fleurs. Grâce à ses plantations luxuriantes composées de palmiers, d’orchidées, ou de camélias, et son architecture aérée, l’endroit est si plaisant qu’un salon de lecture y est aménagé. Des conférences et des concerts y attirent un auditoire mondain et érudit. L’écrivain Maxime Du Camp apprécie de « se reposer dans des serres charmantes pleines d’ombre, de mystère et de fraîcheur » où un sable fin crisse sous les pas.

Aujourd’hui, plus d’un million et demi de visiteurs se promènent chaque année dans les allées du Jardin d’Acclimatation à la découverte d’un nouveau monde animalier préservé et offert aux amoureux de la nature et de l’environnement.

 

 

 


Commentaires

 

1. nathalie21  le 12-11-2012 à 13:14:58  (site)

Kikou ma douce Holly!!!!
C'est avec un temps bien gris ke je passe en ce Lundi te souhaiter une belle aprés-midi remplie de douceurs!!!!
Bibi doux....
Nath & bisounours
Hebergeur d'image

2. lafianceedusoleil  le 13-11-2012 à 21:00:20  (site)

bonsoir ma douce Holly,
bon anniversaire à ton cher et tendre mari. Que du bonheur à vous deux.
Douce nuit ma jolie
Gros bisou
hebergeur d'image

3. nathalie21  le 14-11-2012 à 13:23:39  (site)

Kikou ma douce Holly!!!!!
Je passe dans ton univers avec un temps bien gris pour te souhaiter a bo aprés-midi auprés de tes filles!!!!
Bibi doux!!!!
Nath & bisounours

 
 
 
posté le 10-11-2012 à 10:16:09

la suite

 

 Bonjour à tous

 

Voici donc la suite de mon billet sur le jardin d'acclimatation aujoud'hui un peu d'histoire .

je vous souhaite à tous de passer un agréable week-end et vous dit à très bientôt gros bisous à tous.

Les pères fondateurs du Jardin: une dynastie de savants

Le Jardin d’Acclimatation doit sa fondation à Isidore Geoffroy Saint-Hilaire,qui appartient à une illustre famille de scientifiques.

Isidore n’est pas le premier savant issu des Geoffroy Saint-Hilaire. Son père, Étienne Geoffroy Saint-Hilaire (1772-1844), s’impose comme le représentant le plus célèbre de cette lignée et comme l’un des grands scientifiques de son époque. Cet enfant des Lumières abandonne une carrière ecclésiastique pour se dévouer à la zoologie.À l’âge de vingt et un ans, il est appelé par le naturaliste Louis Daubenton, premier directeur du nouveau Muséum national d’histoire naturelle, pour enseigner la zoologie. Il dote ainsi le Muséum du Jardin des Plantes d’une ménagerie. Après avoir participé à l’expédition de Bonaparte en Égypte, il est admis à l’Académie des Sciences. Précurseur de l’évolutionnisme qui sera cher à Darwin, il contribue largement à l’étude de l’anatomie comparée des animaux.

Portrait d’Etienne Geoffroy Saint-Hilaire, s.d.
De André Dutertre. Bibliothèque nationale de France, Département Estampes et photographies, DR.

Poursuivant les travaux zoologiques de son père, Isidore Geoffroy Saint-Hilaire (1805-1861) est également un savant précoce, puisqu’il obtient un doctorat en médecine à vingt-quatre ans. À trente ans, il publie «  l’Histoire générale et particulière des anomalies de l’organisation chez l’homme et les animaux », ouvrage qui fonde la tératologie, science des malformations congénitales. Élu en 1833 à l’Académie des Sciences, il succède à son père comme professeur de zoologie au Muséum. En 1854,avec le soutien de Napoléon III,il prend l’initiative de créer la Société impériale Zoologique d’Acclimatation qui a pour but la préservation des espèces animales et végétales. Cette Société est à l’origine du Jardin d’Acclimatation. Elle continuera d’exister sous le nom de Société nationale de protection de la nature.

Son fils, Albert Geoffroy Saint-Hilaire (1835-1919), est, lui aussi, un zoologiste distingué qui joue un rôle déterminant dans le développement du Jardin d’Acclimatation. À la suite de la mort prématurée du directeur du zoo de Londres, Mitchell, qui avait été pressenti pour prendre la direction du Jardin, c’est le jeune Albert qui en supervise les travaux d’aménagement. Il devient en 1860 l’adjoint du directeur, le docteur Étienne Rufz de Lavison, ancien président du Conseil général de Martinique. Finalement, Albert Geoffroy Saint-Hilaire dirige lui-même le Jardin de 1865 à 1893.

Aujourd’hui, le Jardin d’Acclimatation a pour mission d’offrir des espaces paysagers témoins de la diversité de la flore hexagonale et concourt à préserver la biodiversité des espèces animales. Il est suivi par une équipe de la Direction des Services Vétérinaires et compte 5 animaliers dont un est toujours de permanence.

 


 
 
posté le 08-11-2012 à 16:18:31

mes souvenir d'enfance

 

Bonjour à tous

 Aujourd'hui je vais vous parler d'un parc d'attraction qui me tient a coeur car j'y allait quand j'était toute petite avec ma grand-mère (que je n'ai plus) j'ai énormément de souvenir la-bas c'était le paradis pour moi car il y avait toute sorte de manége et je pouvait en faire autant que je voulait car a l'époque on acheter les tickets a l'entrée du parc (vraiment pas cher pas comme aujourd'hui) et après j'était libre de faire le manége que je voulait j'avait plus qu'à donner mon ticket et ses tout.

 j'ai beaucoup d'affection pour ce parc c'est toute mon enfance j'en ai passer des mercredi la-bas. au printemps dernier j'y ai enmener les filles elles ont adoré et moi je vous dit pas l'émotion que ça ma fait d'y retrouner.

 mon billet sur se parc se fera en plusieur fois je vous laisse donc découvrire la 1er partie je vous souhaite à tous de passer une bonne fin d'après midi je vous embrasse tous et à très bientôt gros bisous      

 

 

 

1860-2010 : le Jardin fête ses 150 ans!

Le samedi 6 octobre 1860, Napoléon III, en compagnie de l’impératrice, inaugure le Jardin Zoologique d’Acclimatation.

La création du Jardin d’Acclimatation résulte de la rencontre entre un projet urbanistique et une ambition scientifique. Dans le cadre du « remodelage » de Paris, l’empereur Napoléon III veut doter Paris d’un parc paysager dessiné selon le modèle des jardins anglais. Ce sera le Bois de Boulogne. À la même époque, le célèbre zoologiste Isidore Geoffroy Saint-Hilaire cherche un lieu où présenter une large variété d’animaux, car la ménagerie du Muséum du Jardin des Plantes ne suffit plus. En 1854, il fonde la Société impériale zoologique d’acclimatation qui compte rapidement parmi ses membres trois mille personnalités éminentes des sciences, des arts et de l’industrie. L’objectif de la Société est de créer un jardin favorisant l’introduction, l’adaptation et la domestication d’espèces animales.

Vue générale du Jardin zoologique d’Acclimatation du Bois de Boulogne, s.d.
De Ch. Mercereau. Archives municipales de Neuilly-sur-Seine, DR.

Plan du Jardin Zoologique d’Acclimatation du Bois de Boulogne, 1862.
De Goulard-Henrionnet. Bibliothèque nationale de France, Département des Cartes et plans, DR.

En 1858, la ville de Paris accorde à la Société une concession de quinze hectares dans le Bois de Boulogne. À l’initiative de l’Empereur et de son épouse Eugénie de Montijo qui soutient activement le projet, la superficie de la concession est augmentée de cinq hectares. Réalisés en quinze mois, les travaux sont confiés à l’ingénieur Jean-Charles Alphand (1817-1891), à l’architecte Gabriel Davioud (1824-1881) et au paysagiste Jean-Pierre Barillet-Deschamps (1824-1873) sous la direction du baron Haussmann, Préfet de la Seine.

Le samedi 6 octobre 1860, moins de deux ans après le commencement des travaux, Napoléon III, en compagnie de l’impératrice, peut inaugurer le Jardin Zoologique d’Acclimatation en présence d’invités prestigieux dont Jacques Offenbach, Prosper Mérimée, Hector Berlioz, Alexandre Dumas et Théophile Gautier. Trois jours plus tard, le Jardin, ouvert au public, entame sa longue aventure.

Aujourd’hui, le Jardin continue d’accueillir d’illustres visiteurs : le Figaro révèle que, en visite à Paris le 6 juin 2009, c’est au Jardin d’Acclimatation que Sasha et Malia, les filles de Barack Obama, ont choisi de venir s’amuser.

 


Commentaires

 

1. nathalie21  le 08-11-2012 à 21:21:22  (site)

Bonsoir ma douce Holly!!!!!
Je ne connais pas ce parc,mais il doit être bien vue kes les filles de Barack Obama y ont été.....
Passe une belle soirée ainsi k'une belle nuit!!!!
Pleins de bibis doux!!!!
Nath & bisounours
Hebergeur d'image

2. lafianceedusoleil  le 08-11-2012 à 22:15:49  (site)

bonsoir ma douce Holly,
je connais ce parc que de nom, je n'y ai jamais mis les pieds et pourtant j'habite à Paris. Un jour, il faudrait que j'y aille.
Je n'entends que du bien de ce parc.
Merci Holly pour ton magnifique article.
Je te souhaite une belle fin de semaine.
Je t'embrasse très fort.
Cricri

hebergeur d'image

3. 472481  le 08-11-2012 à 23:03:28  (site)

Bonsoir Holly,

ce parc est une découverte pour moi qui ne connais pas cette région, il devait y faire bon passer ces journées.
Je te souhaite une douce nuit et une agréable fin de semaine.
Gros bisous affectueux Nanou
hebergeur d'image

4. 472481  le 09-11-2012 à 08:25:38  (site)

Bonjour Holly,

c'est avec du beau temps que je viens te souhaiter une agréable fin de semaine.
Gros bisous affectueux Nanou

hebergeur d'image

5. 472481  le 10-11-2012 à 09:47:48  (site)

Bonjour Holly,

c'est avec le brouillard que je viens te souhaiter un agréable weekend en famille
Gros bisous affectueux Nanou

hebergeur d'image

 
 
 
posté le 05-11-2012 à 11:49:50

très belle foire !

Bonjour à tous !

j'ai passer un agréable week-end je suis aller chez ma maman car ma tata et mon tonton y sont venue et la c'était l'occassion de les voir car on les voit pas souvent il habite dans le sud vers fréjus donc la on en a profiter.

Puis samedi comme tout les ans c'est une tradition dans la famille on va faire un tour a la foire saint martin qui se déroule à pontoise (95) j'y vais depuis que je suis toute petite et maintenant j'y vais avec mes filles.

Il y a toute sorte de choses je vous ai fait un billet la dessus qui va vous expliquer tout ce qui y a 

je vous mes juste 2 photos d'un manège que mon cheri a fait sans moi car si moi je fait cela je meur vue de pres

   

et vue dans bas pour nous

 

 

 

Il y a 2 bras avec 4 siège dos à dos qui monte et tourne sur eux même.

c'est manège la très peu pour moi je laisse ma place au autre bien volontier.

moi mon plaisir c'est de manger une guillmauve une double temps qu'à faire j'en mange que a cette fête la car il y a que la que j'en trouve donc je me fait plaisir.

voilà je vais vous souhaiter une agréable journée vous embrasse tous et à très bientôt gros bisous à tous.     

 

 

Elle perdure ! Contre vents et marées, qu’il pleuve, gèle ou vente, la foire Saint-Martin a surmonté tous les aléas de l’Histoire et s’est adaptée à toutes les évolutions. Retrouvez le parcours de la foire et l’origine de ses fameux harengs.

 

 

On ne sait quasiment rien de ses débuts, qu’on fixe à 1170. Le voile se lève bien plus tard... Un écrit daté de 1627 atteste qu’on y vend alors des bêtes, des fruits, des légumes, des pains, de la charcuterie, des chapeaux, des galoches, des matelas .

Bref, on y vient pour satisfaire des besoins domestiques et agricoles. Très réglementée, elle est surveillée de jour comme de nuit afin d’y débusquer voleurs, attrape-nigauds et fraudeurs.


Une foire incontournable 

Au XIX e siècle, elle devient "la plus importante et la plus curieuse de toutes celles qui se tiennent dans les environs de Paris", et vit un tournant marquant de son histoire avec l’arrivée du train à Pontoise, qui en décuple le nombre de visiteurs et en accroît sans doute celui des exposants.



En 1858 par exemple, s’y pressent 120 marchands de chevaux, 150 de vaches, 30 d’ânes, 1 430 de porcs, mais aussi 79 marchands de châtaignes, 45 de harengs, 9 de vin, 24 de pain, 12 de pain d’épice, 44 bonnetiers [...]. C’est dire son envergure.


Les femmes s’affairent autour des marchands de porcelaine, de rouets, des bijoutiers, du marchand d’eau de Cologne. Et les attractions y ont pris de l’importance, avec 8 saltimbanques, 2 chanteurs, 1 marchand de chansons, 2 de livres, 10 d’almanachs et un manège de chevaux de bois.


La foire de Notre-Dame
“La S’ptembre” fut longtemps l’une des deux grandes foires de Pontoise avec la Foire Saint-Martin.
Elle se tenait du 8 au 15 septembre autour de l’église Notre-Dame et célébrait le pèlerinage annuel qui commémorait le voeu fait en 1638 par les Pontoisiens pour obtenir la fin de l’épidémie de peste.)

 

Un instituteur de Pontoise peut écrire en 1899 : “ La foire populaire la véritable foire de Pontoise, c’est celle de la Saint- Martin, qui dure trois jours Les bestiaux de toute sorte (vaches, porcs, chevaux...), les forains, les charlatans, les marchands, les brocanteurs, les camelots de toute espèce semblent s’être donné rendez-vous plus de 30 000 personnes y circulent péniblement au milieu d’un bruit assourdissant : c’est un spectacle extraordinaire, qu’il faut avoir vu pour s’en rendre compte ”.


 

Les deux Guerres mondiales marquent une autre étape. Si, au lendemain de la première, la vente de cochons et de couvertures est toujours active, toute distraction est interdite et une chape de silence pèse sur le champ de foire.

Au lendemain de la Seconde, parallèlement à la disparition progressive des bestiaux, la foire-exposition se développe, les camelots et la fête foraine réapparaissent, tout comme la dégustation du hareng et du ginglet qui accompagnait toute transaction.


 


Commentaires

 

1. nathalie21  le 05-11-2012 à 12:48:44  (site)

Kikou Holly!!!!!
Ben moi pareil je ne montrais pas sur ce manége,trop peur lol
Belle aprés-midi de douceurs!!!!
Pleins de bibis doux
Nath & bisounours
Hebergeur d'image

2. wolfe  le 05-11-2012 à 13:01:48  (site)

Bonjour!
Ah tu en as de la chance, vous avez du bien en profiter! De toute façon faut en profiter dans la vie!!
Bisous

3. 472481  le 05-11-2012 à 16:22:07  (site)

Bonsoir Holly,

j'aime beaucoup ton nouveau fond.
Me voici de retour après quelques jours passé avec ma petite fille et avoir retrouvé ma grande fille que du bonheur.
Je te souhaite un bon début de semaine et une agréable soirée.
Gros bisous affectueux Nanou
hebergeur d'image

4. lafianceedusoleil  le 05-11-2012 à 21:30:34  (site)

bonsoir Holly,
vous avez passé un super week-end en famille puis vous êtes allés à la foire Saint Martin à Pontoise.
Cette foire a tout un historique et elle se perpétue.
Le manège est impressionnant.
Merci Holly pour ce bel article.
Douce nuit et bon mardi.
Je t'embrasse

hebergeur d'image

5. la petite fee de coeur... tendresse  le 06-11-2012 à 12:32:12  (site)

kikou misss holly
ben dis donk tu as drolement changé ta deco de blog car franchement beau billet mais dur a pouvoir lire pour moi avec ce fonf de billet
bon pas grave je vois que tu as fais plein de truk yper coul de revoir la famille j chui comme toi si je sais ke des membres lmoingtains viennent dans la famille d autant plus pas se voir souvent je sauterais toujour sur la bonne okaze pour ne rien arater
pour la st martin je connais bien cette foire mais dans une autre ville dans mon departement du 10 elle ne se fait pas du moin a ma connaissance
jolies fotos de manage ma belle
nous allé au parc de nigloland nous tu peux regarder sur moteur de reche si tu veux c est pour toute la famille c est dans le departement 10 parc nigloland c super genial aussi
jte souhaite une belle journee en souhaitons que toi et ta faille tout soient en bonne santé gros bisouxxx ma copps merci

6. nathalie21  le 07-11-2012 à 12:40:31  (site)

Kikou ma douce Holly!!!!!!
En ce Mercredi je passe avec un temps mitiger te souhaiter une belle aprés-midi auprés de tes filles!!!!
Pleins de bibis doux!!!!
Nath & bisounours
Hebergeur d'image

7. la petite fee de coeur... tendresse  le 07-11-2012 à 17:01:22  (site)

kikou ma misss d holly
je vois que tu as fait du nouvo chez toipour ke je lize merci a toi c drolement genti de ta part je passe vite fais te souhaiter la bonne soiree je dois faire le miammmmmm je sais pas koi mais jvais bien trouver hahaha
douce soiree ma miss et gros bibi de moi merci
bisouxxx aux filles aussi merci

 
 
 
 

Ajouter un commentaire

Hebergeur d'image
Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article