posté le 18-01-2013 à 12:30:44

super dent !

Bonjour à tous !

houai ba la on fait hyper froid et je plein tout ceux qui sont sous la neige nous ici quelques flocons sont tomber mais rien de plus ouf !

mise a part ceci j'ai une bonne nouvelle a vous dire j'ai enfin un super beau sourire hier je suis aller chez mon dentiste

 et il ma mis ma nouvelle dent enfin plusieur je vous raconte en

détaille comme vous le savez il me manquer une dent suite a mon opération de ma visucule. (qui a était casser pendant l'opération)

j'ai était l'enlever enfin ce qui rester et j'ai  du attendre au moins 6 mois pour que ma gensive se remette un peu prés bien  et aller voir un autre dentiste plus serieux celui la.

 et la et bien il ma proposer de me faire un bridge complet de devant car mes dents était pas vraiment bien soigner (merci ex dentiste) et la et bien je m'est pas vraiment eu le choix je n'allait pas rester comme cela plus longtemps car ne plus avoir même une seule dent et devant en + me rendait vraiment mal a l'aise et je me renfermer un sur moi même car des que je souriait et bien on voyait que ça donc j'ai dit ok on y vas 

il n'a fait un devis heu je vous dit pas combien cela va me couter mais 

  la facture et salée mais temps pis on y vas mon dentiste ma donner 3 RDV le 1er pour les soins le 2 l'empreinte et le 3 la pose et bien franchement je regrette vraiment pas car quand on voit le resultat et bien on dirait pas que j'ai un bridge tellement que c'est super bien fait on dirait de vraie dent mais non.

 je suis hyper contente je peut enfin rire sans avoir honte je suis liberée bon certe sa reste cher mais bon en calculant bien je vais être rembourser à 50 %  de la somme que j'ai verser avec la secu + la mutuelle je m'en sort bien je croit.

voilà je vous souhaite à tous de passer une agréable journée ainsi qu'un bon week-end je vous embrasse tous et vous dit à très bientôt bisous a tous.   

 


Commentaires

 

1. lafianceedusoleil  le 19-01-2013 à 22:12:23  (site)

coucou ma petite Holly,
c'est une bonne nouvelle que tu puisses sourire à volonté à présent.
Tu dis que la note est salée, ce n'est pas étonnant. Tu vas pouvoir mordre à présent, rires !
je te souhaite un bon week-end avec les tiens.
Je t'embrasse

hebergeur d'image

 
 
 
posté le 17-01-2013 à 14:35:22

Le miroir

Bonjour à tous !

houla ce matin il fesait vraiment pas chaud -5 il a fallut gratter les vitres des voitures bon la le soleil et la mais il fait toujours aussi froid mais nous avons pas de neige pas comme d'autre département qui eux sont sous la neige et qui on du verglas par dessus le marché.

voilà je vais vous souhaiter à tous de passer une agréable journée je vous laisser avec un autre jolie conte trouver sur le net je vous embrasse tous et vous dit à très bientôt bisous à tous. 

 

                                         Le Miroir

 

Il y a bien des siècles, dans un endroit de la province d’Echigo, appelé Mastuyama, vivaient deux jeunes époux dont on ne sait plus le nom. Ils avaient une petite fille.
L’homme appartenait à la classe des Samouraïs ; mais il avait peu de fortune et vivait très simplement sur un petit bien dont il dirigeait lui-même la culture. La femme avait les mêmes habitudes de simplicité ; dans tout ce qui l’entourait, on n’eut pas découvert un seul objet de luxe. Elle était, de plus, fort timide, si bien que, parmi des personnes étrangères, elle n’avait pas d’autre désir que de passer inaperçue.

Un jour, le mari dut aller à Yeddo. Il y avait un nouveau souverain, et le seigneur d’Echigo se rendait à la capitale pour l’y saluer. Le jeune homme faisait partie de la suite de ce personnage.
Son absence ne fut pas longue. Heureux de quitter les splendeurs de la cour pour la vie modeste et familière qu’il aimait, il revint à Matsuyama dès que le seigneur d’Echigo le lui permit. Il rapportait de la capitale quelques présents pour sa femme et pour sa fille : l’enfant eut une poupée, des friandises ; la mère eut un miroir de bronze argenté.
Cet objet parut à la jeune femme une chose tout à fait merveilleuse, car c’était le premier qu’on eut apporté à Matsuyama. Elle n’en comprenait pas l’usage, et elle demanda naïvement quel était ce joli visage souriant que l’on y voyait. C’est qu’elle ne connaissait point sa propre figure, ne l’ayant jamais vue bien reflétée dans une surface claire et polie.

 


Le mari, dans ses voyages, avait plus d’une fois vu des miroirs, bien que l’usage en fût peu répandu. Il se mit à rire.
– Eh quoi ! lui dit-il, es-tu assez sotte pour ignorer que ce charmant visage est le tien ? Tu aurais pu le deviner.

Honteuse de son ignorance, elle n’osa pas faire d’autres questions, elle mit de côté le miroir, pensant toujours que c’était un objet bien mystérieux. Elle ne compris qu’une chose : c’est que son image y apparaissait.
Pendant de longues années, elle le tint soigneusement caché. Pourquoi ? On ne le sait pas au juste. Peut-être tout simplement, parce que la moindre bagatelle, quand c’est un présent de l’amour, devient quelque chose de sacré. Alors, à certains jours, on le regarde avec tendresse ; mais on hésite à le montrer à d’autres personnes, qui ne pourraient pas le voir avec les mêmes yeux.

Cette femme avait une santé chétive : elle mourut jeune encore.
Pendant sa dernière maladie, lorsqu’elle se sentit tout près de sa fin, elle prit le cher miroir et le donna à sa fille en lui disant :
– Après ma mort, il faudra le regarder matin et soir, et tu m’y verras. N’est pas trop de chagrin.
Puis elle mourut.

À partir de ce moment, la jeune fille ne manqua point de regarder, soir et matin, dans le miroir. Aussi naïve que sa mère, à qui elle ressemblait beaucoup d’âme et de visage, elle ne sut point qu’elle y voyait, non pas les traits de sa mère, mais les siens. Elle parlait à cette image, persuadée dans son cœur qu’elle se rencontrait ainsi avec sa mère ; et rien ne lui était aussi précieux que son miroir.
À la fin, son père s’aperçut que, tous les jours, elle regardait le miroir et même lui parlait. Il lui en demanda le motif.
– Je regarde ma mère, répondit la jeune fille. Elle n’est plus pâle et fatiguée comme pendant sa dernière maladie ; elle paraît encore toute jeune. Il m’est bien doux de la retrouver ainsi et de m’entretenir avec elle.

 


Alors, ému d’une tendre pitié, le père sentit ses yeux se remplir de larmes ; et, sans détromper son enfant, il lui dit :
– Oui, tu la retrouves là, comme je la retrouve en toi
.
 


 
 
posté le 15-01-2013 à 12:06:29

fait pas chaud !

              

 

Ho que oui il fait froid.

Il est tomber un peu de neige dans la nuit mais depuis ce matin ca commence a fondre.

Si mon j'ai passer un agréable week-end.

et pour aujourd'hui voici un conte que j'ai trouver sur le net

je vous souhaite à tous de passer une agréable journée gros bisous à tous.

Le retour des fleurs     

 

Comme il ne pouvait plus supporter les hommes et leur méchanceté, le plus puissant de tous les sorciers avait décidé de quitter son pays et de se réfugier tout au sommet de la plus haute des hautes montagnes. Aussitôt dit, aussitôt fait... Il s’en alla.

Un grand malheur s’abattit sur la nature ; toutes les fleurs, celles des bois, celles des prairies, celles des collines, celles des bords de mer, celles du long des rivières et celles de lacs moururent instantanément. Il n’y en eu pas une seule qui survécut. Le pays, jadis si beau et si fleuri devint rapidement un désert. Tous les animaux, les oiseaux, les papillons, les insectes s’enfuirent après la mort des fleurs. Pour voir les fleurs, les habitants ne pouvaient user que de leur imagination. Mais les enfants, qui n’avaient jamais connu ces merveilles, ne voulaient pas croire les anciens.

- Vous ne racontez que des histoires, leur disaient-ils et ils s’en allaient tristes dans le décor triste d’un pays sans fleurs.
Parmi tous ces enfants, il en était un qui ne pouvait imaginer que tout eut disparu pour toujours. Lorsque sa mère, lassée de raconter l’ancien temps, se taisait, il réclamait encore et encore d’autres histoires car il aimait entendre parler de la beauté des fleurs.

Il pensait que lorsqu’il serait un homme, il partirait à la recherche du grand sorcier et lui demanderait de redonner de la couleur au pays. 
Les années passèrent.  

Un jour, il fut grand. Son amour des fleurs avait grandi avec lui. Il s’en alla donc trouver sa mère et lui dit :
- Mère, je vais m’en aller à la recherche du grand sorcier et lui demander de nous rendre les fleurs.
Sa mère le regarda avec des yeux remplis d’effroi.
- Mais fils ! s'écria-t-elle, tout ce que je t'ai raconté n'était que des histoires. Il ne faut jamais croire aux histoires. Je te disais ce que ma mère me racontait parce qu'elle l’avait entendu raconter par sa mère qui le tenait de sa mère. Malheur à toi ! Les fleurs n'ont probablement jamais existé. Tu aurais beau marcher mille ans, jamais tu ne trouverais le sorcier qui vit tout en haut de la plus haute montagne. 


Mais le fils ne l’écouta même pas, il prit son baluchon et s’en alla. Les gens du pays qui le voyaient passer se moquaient de lui :
- Ce garçon est fou ! disaient-ils. Il n’y a que les fous qui croient aux histoires. 
Le jeune homme se dirigea vers le nord. Il marcha longtemps, longtemps, longtemps et arriva au pied d'une montagne, si haute, si haute que son sommet était invisible.
Il tourna autour de la montagne, mais ne vit aucun sentier, seulement de la roche et des cailloux. Il tourna encore et encore. Las de tourner, il se dit : 
- « Il faudra bien que je découvre un chemin. Le sorcier a dû le prendre pour atteindre le sommet. »
Il inspecta avec attention les rochers et finit par découvrir une petite marche. En regardant de plus près, il aperçut une autre petite marche et puis encore une autre. Lorsqu’il leva les yeux vers le sommet de la montagne, il aperçut un escalier et il se mit à grimper sans jamais regarder en bas pour ne pas avoir le vertige. 
 

A la fin du premier jour, il s’arrêta sur une terrasse. Le sommet de la montagne n'était pas visible. Il en fit de même le deuxième, puis le troisième, puis le quatrième puis le cinquième puis le sixième jour.  Il commençait à se décourager quand, au soir du septième jour, il aperçut enfin le sommet. A force de courage et malgré la fatigue accumulée depuis 7 jours, il parvient à l’atteindre juste au moment où le soleil avait complètement disparu et que la nuit avait recouvert le monstre de pierre. Arrivé tout en haut, il aperçut une source. Il se pencha pour y boire un peu d'eau. Au premier contact de l’eau sur ses lèvres, toute sa fatigue s’évapora. Il se sentit fort et heureux comme jamais dans sa vie. Tout à coup, derrière lui, il entendit une voix qui lui demanda ce qu'il était venu chercher sur la plus haute des hautes montagnes.
- Je suis venu, dit-il, pour rencontrer le grand sorcier et lui demander de nous rendre des fleurs et des insectes. Un pays sans fleurs, sans oiseaux et sans abeilles, est triste à mourir. Seule le beauté peut rendre les gens bons et je suis certain que les gens de mon pays cesseraient d'être méchants, si le sorcier leur redonnait les fleurs.

Alors, le jeune homme se sentit soulevé par des mains invisibles. Il fut transporté délicatement vers le pays des fleurs éternelles. Les mains invisibles le déposèrent sur le sol au milieu d'un tapis de fleurs multicolores. Le jeune homme ne pouvait en croire ses yeux. Il y en avait tant et jamais il n'avait imaginé que les fleurs puissent être aussi belles ! Dans l’air, un délicieux parfum flottait et les rayons du soleil dansaient sur le sol multicolore comme des milliers et des milliers d'arcs-­en-ciel. La joie du jeune homme fut si grande, qu'il se mit à pleurer.
La voix lui dit de cueillir les fleurs qu'il préférait. Il s’exécuta et en cueillit de toutes les couleurs. Quand il en eut plein les chargés, les mains invisibles le reconduisirent doucement au sommet de la montagne.


Alors, la voix lui dit :

- Rapporte ces fleurs dans ton pays. Désor­mais, grâce à ta foi et à ton courage, ton pays ne sera plus jamais sans fleurs. Il y en aura pour toutes les régions. Les vents du nord, de l'est, du sud et de l'ouest leur apporteront la pluie qui sera leur nourriture, et les abeilles vous donneront le miel qu'elles cherchent dans les fleurs.

Le jeune homme remercia et commença aussitôt la descente de la montagne qui, malgré la quantité de fleurs qu'il portait, lui parut bien plus facile que la montée.

Quand il revint dans son pays, les habitants, en apercevant les fleurs et en respirant leur parfum, ne voulurent pas croire à leur bonheur. Puis, quand ils surent qu'ils ne rêvaient pas, ils dirent :
- Ah ! nous savions bien que les fleurs existaient et que ce n'étaient pas des histoires inventées par nos ancêtres.

Et leur pays redevint un grand jardin. Sur les col­lines, dans les vallées, près des rivières, des lacs et de la mer, dans les bois, dans les champs et dans toutes les prairies, les fleurs crûrent et se multiplièrent. Tantôt c'était le vent du nord qui amenait la pluie, tantôt le vent du sud, de l'est ou de l'ouest. Les oiseaux revinrent, ainsi que les papillons et tous les insectes, et surtout les abeilles. Désormais, les gens purent man­ger du miel, et la joie revint sur la terre. Quand les hommes virent leur terre transformée grâce au jeune homme qui avait osé ce que personne n'avait cru possible, ils lui demandèrent d'être leur roi. II accepta et il devint un roi bon, courageux et intelligent.
-
Rappelons-nous, disait-il, que c'était la méchan­ceté des hommes qui avait entraîné la disparition des fleurs de notre pays. Et, comme personne ne voulait recommencer à habiter un désert et à être privé de miel, chacun s'efforça désormais d'être aussi bon que possible pour ne pas fâcher le grand sorcier. 

 


Commentaires

 

1. MonnaiesAnciennes  le 16-01-2013 à 07:57:35  (site)

Bravo pour la photo du jour, bonne journée
amicalement
gege66

2. jakin  le 16-01-2013 à 08:14:27  (site)

Compliments pour la photo du jour et bonne continuation.....
Jakin, smiley_id210602

3. 472481  le 16-01-2013 à 10:17:17  (site)

Bonjour Holly,

félicitation pour la photo du jour !
Ce matin c'est à mon tour de mettre réveillé avec la neige qui tombe toujours.
Je reviendrais lire ton conte là je suis un peut prise par le temps.
Je te souhaite un agréable mercredi.
Gros bisous Neigeux Nanou

Hebergeur d'image

4. nathalie21  le 16-01-2013 à 12:42:39  (site)

Kikou ma douce Holly!!!!
Bravo pour la photo du jour!!!!!!!
Ici le soleil est présent & la neige kommence a fondre!!!!!
Belle aprés-midi tout doux!!!!!
Bibi doux!!!Nath & bisounours

5. lafianceedusoleil  le 16-01-2013 à 20:09:35  (site)

bonsoir ma douce Holly,
c'est un magnifique conte que tu nous as mis. smiley_id117199smiley_id117194
Toutes mes félicitations pour la photo du jour ma petite Holly.
Il fait gla gla. Il a fait soleil aujourd'hui, c'est tellement rare actuellement.
Je te souhaite une douce nuit.
Je t'embrasse très fort.
Cricri

 
 
 
posté le 11-01-2013 à 09:28:23

oui ou non ?

Bonjour à tous !

Et voilà une semaine de passer et pour ce dernier jour je vais vous mettre une vidéo que j'adore beaucoup elle est très touchant et fait refléchir sur un sujet pas facile a aborder  quand on y ai confronter et de prendre la décision a moins que l'on ai fait les choses avant

je vous laisse le découvrir je vous souhaite à tous de passer une agréable vendredi ainsi qu'un bon week-end gros bisous à tous.

 


Commentaires

 

1. nathalie21  le 11-01-2013 à 12:54:48  (site)

Kikou Holly!!!!
Je garderais la vidéo plus tard car la il fo ke j'aille faire la vaisselle ,je suis pas en avance lol
belle aprés-midi & doux wek-end auprés de ta p'tite famille.....
Bibi doux!!!!
Nath & bisounours
Hebergeur d'image

2. 472481  le 11-01-2013 à 16:40:14  (site)

bonjour Holly,

c'est avec le soleil couchant que je viens te souhaiter une agréable fin de semaine.
j'ai eue le soleil toute la journée ça fait un bien fou du coup je suis aller me promener .
j'en profite pour te souhaiter également un bon weekend.
gros bisous affectueux Nanou

Hebergeur d'image

 
 
 
posté le 10-01-2013 à 12:33:30

la suite et fin de mes vacances.

Bonjour à tous !

 

voici comme promis la suite et fin de mes vacances dans le sud de la france.

Nous avons pas mal bouger et visiter aussi des villes hyper celebres et aujourd'hui je vais vous faire voir des photos de la ville de CANNES

voici les fameux marches du festival vue d'en haut

Et vue d'en bas des marches

Bon on voit bien au premier coup d'oeil quand on y vas que c'est une ville hyper riche ça sent l'argent a bien nez des boutique de luxe et des voitures hors de prix ca on en voit pas mal.

  mais bon on sens fou de tout ceci nous y avons passer comme même un agréable moment avec nos petit moyens.

voilà je vais vous souhaiter à tous de passer une agréable journée je vous embrasse tous et à très bientôt gros bisous à tous.   

 


Commentaires

 

1. 472481  le 10-01-2013 à 15:59:16  (site)

Bonsoir Holly,

peut importe que nous ne soyons pas du même milieux l'essentiel c'est que tu te soit faite plaisir de te promené là-bas .
Ce sont de belle vacances que tu a passée.
Je te souhaite une agréable fin de journée
Gros bisous affectueux Nanou

Upload images

 
 
 
 

Ajouter un commentaire

Hebergeur d'image
Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article