posté le 22-12-2008 à 11:58:18

qui est tu pere noël ?

C'est Saint Nicolas qui a inspiré le Père Noël.

On retrouve dans la représentation du Père Noël tout ce qui faisait la symbolique du personnage de Saint Nicolas :
la longue barbe blanche, la mitre qui est devenu un bonnet de fourrure, le grand manteau rouge. Il voyage dans un traîneau tiré par des rênes, Saint Nicoals voyageait sur le dos d'un âne. Pour cette raison, dans certaines régions de France, les enfants déposent sous le sapin de Noël, un verre de vin pour le Père Noël et une carotte pour son âne.

Chaque région de France lui donna un nom différent :
le Père Noël est appelé " Chalande " en Savoie, 
" Père janvier " en Bourgogne et dans le Nivernais, 
" Olentzaro " dans le pays basque ou encore 
" Barbassionné " en Normandie.

Saint Nicolas a été importé aux Etats-Unis au XVIIe siècle par les immigrés allemands ou hollandais où il aurait pris une l'ampleur commerciale que nous connaissons actuellement, subit des transformations vestimentaires et culturelles pour se transformer en un Père Noël plus convivial et serait ensuite revenu en Europe. 

Pour les américains, Saint Nicolas est Sinter Klaas qui devint Santa Claus. 

En 1821 : un pasteur américain, Clément Clarke Moore écrivit un conte de NOËL pour ses enfants dans lequel un personnage sympathique apparaît, le Père Noël, dans son traîneau tiré par huit rennes.
Il le fit dodu, jovial et souriant. Il remplaça la mitre du Saint Nicolas par un bonnet, sa crosse par un sucre d'orge et le débarrassa du Père Fouettard. L'âne fut remplacé par 8 rennes fringuants.
Mais c'est à la presse américaine que revient le mérite d'avoir réuni en un seul et même être les diverses personnifications dispensatrices de cadeaux. 

1823 : L'événement qui contribua certainement le plus à l'unification de ces personnages fut sans aucun doute la publication du fameux poème de Clement Clarke Moore. Intitulé "A Visit From St. Nicholas", ce poème fut publié pour la première fois dans le journal Sentinel, de New York, le 23 décembre 1823. Repris les années suivantes par plusieurs grands quotidiens américains, ce récit fut ensuite traduit en plusieurs langues et diffusé dans le monde entier.

En 1860, Thomas Nast, illustrateur et caricaturiste au journal new-yorkais Harper's Illustrated Weekly, revêt Santa-Claus d'un costume rouge, garni de fourrure blanche et rehaussé d'un large ceinturon de cuir. 
En 1885, Nast établissait la résidence officielle du père Noël au pôle Nord au moyen d'un dessin illustrant deux enfants regardant, sur une carte de monde, le tracé de son parcours depuis le pôle Nord jusqu'aux États-Unis. 
L'année suivante, l'écrivain américain George P. Webster reprenait cette idée et précisait que sa manufacture de jouets et "sa demeure, pendant les longs mois d'été, est cachée dans la glace et la neige du pôle Nord".
C'est en 1931, que le père Noël prit finalement une toute nouvelle allure dans une image publicitaire, diffusée par la compagnie Coca-Cola. Grâce au talent artistique de Haddon Sundblom, le père Noël avait désormais une stature humaine (le rendant ainsi plus convaincant et nettement plus accessible), un ventre rebondissant, une figurine sympathique, un air jovial. La longue robe rouge a été remplacée par un pantalon et une tunique. Ceci est plus marqué aux Etats Unis, car en France, le père Noël a conservé une longue robe rouge. 
Coca Cola souhaitait ainsi inciter les consommateurs à boire du Coca Cola en plein hiver.
Ainsi, pendant près de 35 ans, Coca-Cola diffusa ce portrait du père Noël dans la presse écrite et, ensuite, à la télévision partout dans le monde. 

 Et si le Père Noël était un Roi mage ?

Une légende russe raconte qu'il existe un 4e Roi mage, qui conduit sur la steppe un traineau tiré par des rennes et rempli de cadeaux pour les enfants. Depuis 2000 ans il a renoncé à trouver l'enfant Jésus, alors il comble de cadeaux les enfants qu'il rencontre en cours de route.

 


 
 
posté le 20-12-2008 à 14:53:14

saint nicolas qui est tu ?

 merci beaucoup de me dire que mes articles sont super je vais donc continuer je vous souhaite à tous de passer un bon week-end gros bisous à tous

 

Qui est SAINT NICOLAS ?

Saint Nicolas, saint patron et protecteur des petits enfants et de la Lorraine est fêté tous les 6 décembre, surtout dans l'est de la France et dans le nord ainsi que dans de nombreux pays d'Europe.
La légende du Père Noel  a été crée à partir du personnage de Saint Nicolas. C'est en quelque sorte l'ancêtre du Père Noel.

L'histoire dit que le personnage de Saint Nicolas est inspiré de Nicolas de Myre appelé également Nicolas de Bari. Il est né à Patara en Asie Mineure entre 250 et 270 après J-C.  Il est mort le 6 décembre, en 345 ou en 352 dans la ville portuaire de Myre en Asie Mineure.
C'est l'un des saints les plus populaires en Grêce et dans l'Eglise Latine.
Il fût Evêque de Myre au 4ème siècle. Sa vie et ses actes sont entourés de légendes.

Après sa mort, Saint Nicolas a alimenté une multitude de légendes qui reflètent sa personnalité généreuse.
Chaque épisode de sa vie a donné lieu à lieu à un patronage ou une confrérie d'un métier ou d'une région.

C'est l'un des saints le plus souvent représenté dans l'iconographie religieuse : sur les vitraux des églises, dans les tableaux, en statue, sur les taques de cheminée, les images d'Epinal, etc... Ses légendes offraient aux imagiers une riche matière.

Saint Nicolas, dans son costume d'évêque fait équipe avec un personnage sinistre, le père Fouettard. Celui-ci, tout vêtu de noir n'a pas le beau rôle puisqu'il est chargé de distribuer les coups de trique aux garnements.

La Saint Nicolas est aussi l'occasion pour les enfants de recevoir des cadeaux trois semaines avant que le Père Noël ne passe dans les cheminées.
 
La veille de la Saint Nicolas, les petits enfants placent leurs souliers devant la cheminée avant d'aller se coucher. Il dépose à côté de leurs chaussures, une carotte et des sucres pour la mule du Saint Nicolas et un verre de vin pour réchauffer le grand Saint.
 

  Depuis le XIIe siècle, on raconte que Saint Nicolas, déguisé, va de maison en maison dans la nuit du 5 au 6 décembre pour demander aux enfants s'ils ont été obéissants. Les enfants sages reçoivent des cadeaux, des friandises et les méchants reçoivent une trique donnée par le compagnon de Saint Nicolas, le Père Fouettard.
 


  La Légende de Saint Nicolas veut que le saint ait ressuscité trois petits enfants qui étaient venus demander l'hospitalité à un boucher. Celui-ci les accueillit et profita de leur sommeil pour les découper en morceaux et les mettre au saloir. Sept ans plus tard, Saint Nicolas passant par là demande au boucher de lui servir ce petit salé vieux de sept ans. Terrorisé le boucher prit la fuite et Saint Nicolas fit revenir les enfants à la vie. Cette légende est à l'origine d'une célèbre chansonnette :
"Ils étaient trois petits enfants qui s'en allaient glaner aux champs..."
 
De Saint Nicolas à Père Noel 

Après la Réforme protestante survenue au XVIe siècle, la fête de Saint Nicolas fut abolie dans certains pays européens.
Les Hollandais conservèrent cependant cette ancienne coutume catholique. Au début du XVIIe siècle, des Hollandais émigrèrent aux États-Unis et fondèrent une colonie appelée "Nieuw Amsterdam" (en néerlandais) qui, en 1664, devint New York. En quelques décennies, cette coutume néerlandaise de fêter la Saint-Nicolas se répandit aux États-Unis. Pour les Américains, Sinter Klaas devint rapidement Santa Claus.

Après plusieurs décennies, la société chrétienne trouva plus approprié que cette "fête des enfants" soit davantage rapprochée de celle de l'enfant Jésus. Ainsi, dans les familles chrétiennes, saint Nicolas fit désormais sa tournée la nuit du 24 décembre.

En 1821, un pasteur américain, Clément Clarke Moore écrivit un conte de NOËL pour ses enfants dans lequel un personnage sympathique apparaît, le Père Noël, dans son traîneau tiré par huit rennes. Il le fit dodu, jovial et souriant, remplaça la mitre du Saint Nicolas par un bonnet, sa crosse par un sucre d'orge et le débarrassa du Père Fouettard. L'âne fut remplacé par 8 rennes fringuants. 
C'est à la presse américaine que revient le mérite d'avoir réuni en un seul et même être les diverses personnifications dispensatrices de cadeaux. 


 
 
En 1860,Thomas Nast, illustrateur et caricaturiste au journal new-yorkais <<Harper's Illustrated Weekly>>, revêt Santa-Claus d'un costume rouge, garni de fourrure blanche et rehaussé d'un large ceinturon de cuir. Pendant près de 30 ans, Nast illustra au moyen de centaines de dessins tous les aspects de la légende de Santa Claus connu chez les francophones comme étant le père Noël.

La légende fit son chemin et c'est en 1931, que le père Noël prit finalement une toute nouvelle allure dans une image publicitaire, diffusée par la compagnie Coca-Cola. Grâce au talent artistique de Haddon Sundblom, le père Noël avait désormais une stature humaine, plus accessible, un ventre rebondissant, une figurine sympathique, un air jovial et une attitude débonnaire. La longue robe rouge a été remplacée par un pantalon et une tunique. Ceci est plus marqué aux Etats Unis, car en France, le père Noël a conservé une longue robe rouge.
Coca Cola souhaitait ainsi inciter les consommateurs à boire du Coca Cola en plein hiver.
Ainsi, pendant près de 35 ans, Coca-Cola diffusa ce portrait du père Noël dans la presse écrite et, ensuite, à la télévision partout dans le monde. 


 


Commentaires

 

1. jessyilan  le 20-12-2008 à 18:14:53  (site)

Hebergeur d'imageskikou je passe te souhaiter une agreable soiréé, j espere que tu va bien, mon cheri travaille demain pour les fetes, voila tout va bien et bébé ilan attend son papa noel, mille poutous a demain, jessy et bébé ilan.

2. galerieangie  le 21-12-2008 à 15:53:00  (site)

je ne vais pas avoir le temps de tout lire car je dois être prête avant 17 heures car on se sauve pour me rapprocher de mon lieu de travail!!!lol
passe de bons moments lors de la magie et féerie de Noël,bisous

 
 
 
posté le 19-12-2008 à 11:55:42

L'histoire de noël

bonjour mes cher amie j'ai décider de vous parler de l'origine de noël qui se fera en plusieur partie car c'est long a lire je vous souhaite donc une bonne lecture et une bonne journée gros bisous à tous

Les origines de Noël

Pourquoi fêtons nous Noël le 25 décembre ? - Qui est le Père Noël ? etc...

Le solstice d'hiver

Dès que l'homme commencé à cultiver la terre, il suivit attentivement la trajectoire du soleil tout au long de l'année, car c'était de lui que dépendait la nourriture, la chaleur et le bien-être.

Le cours des saisons déterminait aussi le moment des fêtes. Depuis la nuit des temps, les rites de remerciements et de sacrifices étaient célébrés dès que le soleil atteignait les points significatifs de son orbite, c'est à dire aux solstices d'été et d'hiver.
 

Ce fut au solstice d'hiver, la période de l'année où les journées commencent enfin à être plus longues, que l'on concéda le plus d'importance. 

Les historiens s'accordent à reconnaître que, bien avant l'époque romaine, on fêtait en Europe la renaissance tant attendue de la nature et l'espérance de vie nouvelle. 

Mais en revanche on ne sait rien de précis sur les cérémonies qui se déroulaient à cette époque. Il est probable que le feu et la lumière, en tant que symboles, jouaient un rôle important.
 

Les saturnales

Les romains invoquaient Saturne, dieu des semailles et de l'agriculture, dont le nom vient du verbe latin Severe (semer). Sa fête, les saturnales, donnait lieu à des réjouissances du 17 au 24 décembre.

On disait qu'elles s'étendaient jusqu'aux calendes de janvier, le jour de l'An romain. Les calendes désignaient, chez les Romains, le premier de chaque mois.

Les peuples nordiques célébraient Njord, dieu de la fécondité et Idun, gardienne "des pommes de providence", nourriture des dieux.

Les orientaux rendaient un culte à Mithra, divinité de la lumière.

 

Toutes ces religions antérieures au Christianisme donnaient l'occasion de fêter le solstice d'hiver avec pour but de redonner  courage et espoir au peuple effrayé par les sols gelés, l'absence de vie et l'obscurité.

A l'origine, les Saturnales avaient lieu à l'occasion des semailles, mais cette tradition se perdit avec le temps. Cette célébration servit peu à peu à justifier toutes sortes de réjouissances effrénées, de fêtes et d'orgies.

Le poète gréco-romain Lucien, qui vécut au IIe siècle ap. J.C., décrivit les Saturnales comme une occasion pour boire plus que d'ordinaire, faire du vacarme, jouer et danser, pour nommer des rois et donner des repas aux esclaves. Il régnait une gentillesse à l'égard de tous.

Comme pendant nos fêtes de Noël actuelles, on offrait des cadeaux : des porte-bonheur, du miel, des gâteaux, de l'or étaient des cadeaux courants. On décoraient les maisons avec du lierre, des branches de houx et de gui et tout travail, à part celui de la cuisinière et du banquier, était interdit

 


Commentaires

 

1. Choupy94  le 19-12-2008 à 16:12:29  (site)

avec toute mon amitié
annieImage hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

2. jessyilan  le 19-12-2008 à 17:27:24  (site)

Hebergeur d'images kikou passe un excellent week end, mille bisous jessy et bébé ilan.

3. galerieangie  le 19-12-2008 à 18:13:18

Pierre t'encourage à poursuivre cet article car la plupart des gens ne voient que la magie de Noël mais on oubliez l'origine!!!
merci de faire découvrir à Angie!!!!
bisous

 
 
 
posté le 18-12-2008 à 09:23:25

et si on parlait de l'olive !

 

L’huile d’olive : un nouveau secret pour être belle

L’huile d’olive est la grande star de la cosmétique moderne. Un arsenal de produits hydratants, contre les rides, ou pour les cheveux en incorporent dans leur formule. Les masques corporels et capillaires l’adorent. La beauté oléicole semble faire fureur et être une arme efficace contre le vieillissement.

L’huile d’olive, recommandée aussi bien par les nutritionnistes, que par les dermatologues, est un produit bon pour la santé de la peau et du cheveu grâce à sa teneur en antioxydants et en vitamines, qui lui apportent des propriétés curatives.

Les bienfaits de l’huile d’olive sont multiples

En matière esthétique, l’huile d’olive peut faire des miracles, et d’autant plus si elle est utilisée avec d’autres ingrédients comme le citron, le lait de coco ou le miel, qui sont trois antioxydants généralement en vente dans les parfumeries ou les centres de beauté. Une véritable alchimie de luxe qui retarde le vieillissement, grâce à la vitamine E qui combat la formation de radicaux libres, responsable du vieillissement. Elle améliore également l’acné et l’eczéma, car elle nourrit la peau en profondeur et la tonifie. Puis elle régénère et nourrit les cheveux secs et abîmés par l’environnement, le vent, le soleil ou la pollution.

Vous pouvez aussi bien acheter des produits à base d’huile d’olive que vous faire vos propres recettes, à condition que l’odeur ne vous gêne pas trop.

L’huile d’olive pour nourrir vos cheveux

Versez sur la tête de l’huile d’olive et masser de la racine jusqu’aux pointes. Couvrez les ensuite d’une serviette humidifiée et chaude pendant 5 minutes. Puis lavez vos cheveux et répétez l’opération tous les quinze jours. Un traitement idéal pour les cheveux secs ou pour les cheveux teints.

L’huile d’olive pour hydrater le corps

Vous pouvez ajouter du sucre en poudre à l’huile d’olive que vous appliquez sur les zones sèches de votre peau en faisant des mouvements circulaires. En plus de vous rendre la peau suave et hydratée, cette texture un peu granuleuse vous servira de gommage et permettra d’éliminer les cellules mortes.

Vous pouvez également en verser une petite quantité dans votre bain et vous masser le corps.

Elle est également efficace pour les lèvres : en déposant une légère couche d’huile d’olive, elles retrouveront toute leur souplesse.

L’huile d’olive pour soigner les sourcils

Avant de vous coucher, faites un rapide massage sur la zone des sourcils avec de l’huile d’olive, vous verrez qu’ils seront brillants et la peau sera des plus douces.

L’huile d’olive pour les mains et ongles abîmés

Passez une touche d’huile d’olive sur vos mains et vos ongles, puis enfilez des gants en laine et attendez 20 minutes. Si vos ongles sont abimés, qu’ils se dédoublent, l’huile d’olive peut s’avérer efficace. Vous versez de l’huile d’olive dans un ramequin par exemple, puis vous les laissez tremper quelques minutes. Si vous fumez et que vous avez les ongles un peu jaunit, vous pouvez ajouter une goutte de citron

Astuce beauté

Une petite astuce lorsque votre mascara devient sec. Ajoutez une goute d’huile d’olive et il redeviendra comme neuf.

bonne journee a tous .

<!-- finde_surligneconditionnel -->
 


Commentaires

 

1. jessyilan  le 18-12-2008 à 13:48:26  (site)

Hebergeur d'imagesjoyeux noel a toi ainsi qu a toute ta famille , bébé ilan, willy et jessy , mille bisous pleins de douceur, et d amitié, pour un fabuleux noel, on t aimes.

2. willy  le 19-12-2008 à 11:05:30  (site)

BONNE JOURNER A TOI BISOUS DE BEBE ILAN ET WILLY

 
 
 
posté le 17-12-2008 à 08:38:41

vive le mercredi !

Bonjour à tous et oui aujourd'hui c'est un grand jour car nous allons décorer le sapin et la maison avec les filles qui se doutent de rien je suis impatiente de voir leur réaction quand elle vont le voir et puis ma petite juju m'a pas finie de me dire " ho maman regarde comme c'est beau" une fois qu'il sera tout bien décorer et que  j'allumerait la guirlande électrique et puis que savons nous de l'histoire du sapin et bien voici la reponse 

  

Appelé aussi arbre de Noël, l'installation dans les foyers et la décoration d'un sapin de Noël est une tradition chrétienne associée aux cadeaux de Noël.

Le sapin étant devenu un objet de grande consommation pour le mois de décembre, des plantations uniquement destinées à fournir la demande sont réalisées afin de limiter les coupes dans les bois. On notera, jusqu'il y a peu, que le sapin blanc (Abies alba) de Noël était dans environ 70 % des cas un épicéa commun (Picea abies), arbre moins cher et à croissance plus rapide mais qui garde ses aiguilles moins longtemps que le sapin de Nordmann (Abies nordmanniana), apparu plus récemment sur le marché et qui est en constante progression.

Traditionnellement, cet arbre de Noël ne doit pas être érigé avant la veille de Noël, c'est-à-dire le 24 décembre et doit être enlevé précisément douze nuits après, pour l'Épiphanie. Dans les faits, les décorations des rues démarrant nettement plus tôt et il n'est donc pas rare qu'un sapin survive jusqu'à la Chandeleur peu de jours avant le début du Carême.

On appelle aussi "sapin de Noël" ou "'arbre de Noël" d'une entreprise ou d'une organisation la fête organisée par un comité d'entreprise pour les salariés et leur famille, comportant souvent un spectacle pour les enfants, une remise de cadeaux et un goûter.

Sommaire

    •  


Histoire

Sapin de Noël (sapin de Nordmann)

La tradition du sapin de Noël est issue de l'adoption par les chrétiens d'une idée païenne que les arbres à feuilles persistantes représentent le renouveau de la vie. Sur des mosaïques romaines en Tunisie, on peut voir le dieu grec Dionysos portant un conifère. Cependant, les légendes médiévales se concentrent plutôt sur une miraculeuse « floraison » des arbres à Noël.

Certaines des premières tribus germaniques célébraient la tradition de Yule où l'on sacrifiait des animaux et des esclaves mâles en les accrochant aux branches des arbres. En Scandinavie, les rois vikings sacrifiaient neuf mâles de chaque espèce dans des endroits sacrés, alors que les plus pauvres suspendaient des pommes, des pâtisseries et autres petites offrandes dans les branches. Il est probable que le sapin de Noël soit une continuation de cette tradition. Charlemagne, lui-même, accrochait les boyaux ainsi que les yeux de ses ennemis vaincus aux sapins présents dans la région d'Aix-la-Chapelle.

En remontant encore le temps, on s'aperçoit que la décoration du sapin vient de l'adoration du dieu païen du Moyen-Orient Attis, plus connu sous le nom de Baal, l'époux d'Astarte, d’Ishtar ou Pâques (Easter en anglais) Attis, a été crucifié sur un arbre. Cette tradition a rapport à l’ancien esprit de l’arbre. Le sapin est coupé et décoré avec de l'argent, de l’or et un emblème de la mort et de la renaissance d'Attis, avec une étoile à six pointes de son sacrifice à son sommet. Les Grecs adoraient le dieu Adonis, qui était semblable à Attis.

Attis était symbolisé par un sapin que l'on adorait et qui était sacré pour lui. La raison pour laquelle le sapin était considéré sacré, était parce qu'il était vert en hiver quand les autres arbres avaient perdu leurs feuilles.

Les emblèmes d'Attis, attachés au sapin, ont été changés aux symboles du soleil au sommet et, ensuite, aux anges. Les décorations de l'arbre de Noël sont facilement identifiées comme le soleil, la lune et les étoiles, représentés par des boules et des guirlandes.

Comme beaucoup d'autres traditions de Noël, celle du sapin est issue de la fusion d'idées chrétiennes avec des traditions païennes plus anciennes. La coutume trouve ses origines en Allemagne. D'après la légende, saint Boniface de Mayence essaya d'introduire l'idée de la Trinité chez les tribus païennes en se servant de conifères et de leur apparence triangulaire. La tradition consistant à accrocher des décorations (représentant des fruits ou des offrandes) sur les arbres est très ancienne, mais celle d'y accrocher des bougies est attribuée à Martin Luther. Le premier sapin de Noël dit moderne, est rapporté en 1521 à Sélestat en Alsace. Auparavant, les Mystères de Noël, joués sur les parvis des églises pour raconter la naissance de Jésus, étaient fréquemment accompagnés d'un arbre décoré, symbole de la vie qui renaît.

Lors de l'angelus dominical du dimanche 19 décembre 2004, le pape Jean-Paul II a donné l'explication suivante concernant le sapin de Noël :

<dl><dd>"[..] on trouve souvent à côté de la crèche le traditionnel sapin de Noël, une tradition elle-aussi très ancienne, qui exalte la vie. En hiver, le sapin toujours vert devient la marque de la vie qui ne meurt pas. C'est habituellement au pied de l'arbre de Noël décoré que sont déposés les cadeaux. Ce symbole est tout aussi parlant en clef de lecture chrétienne car il rappelle l'Arbre de la Vie, image du Christ, don suprême de Dieu à l'humanité. </dd><dd>Le message du sapin de Noël est donc que la vie reste verte et qu'elle est un don, non matériel mais d'elle-même, dans l'amitié et l'affection, dans l'entraide fraternelle et le pardon, dans le partage et l'écoute de l'autre"[réf. nécessaire]. </dd></dl>

L'Allemagne, l'Autriche, la Lorraine et l'Alsace pratiquent assidûment cette tradition dès le XVIIe siècle. Dans le dernier quart du 17ème siècle, la princesse Palatine, belle-soeur de Louis XIV avait vainement tenté d'introduire cet usage à la cour de Versailles. En 1738, Marie Leszczyńska l'épouse de Louis XV introduisit un sapin décoré au château de Versailles sans trop de succès mais, un siècle plus tard, en 1837, un sapin de Noël est installé aux Tuileries à Paris à l'instigation de laprincesse royale Hélène.

Londres succombe en 1841 suite à l'érection d'un sapin de Noël au château de Windsor par le prince Albert. Les États-Unis attendent 1850 avant de céder à cette tradition. Il faut toutefois attendre la guerre franco-allemande de 1870 pour que les immigrés de l'Est de la France généralisent la tradition sur l'ensemble du pays. Avec cette généralisation, chaque région apporte sa petite touche à la décoration. Ainsi, par exemple, les petits personnages en coton et les cheveux d'anges viennent de Lyon.

L'introduction au Québec a été plus précoce qu'en France. Cette tradition fut introduite dès 1781 par les mercenaires allemands et en particulier le major général von Riedesel, des troupes de Brunswick, et son épouse. Il planta, à Sorel, le premier sapin de Noël nord-américain. Cette coutume se répandit au cours de l'époque victorienne, se limitant toutefois à la classe bourgeoise. À partir de 1920, cette pratique commença à se généraliser dans les grands centres urbains. En milieu rural cependant, le sapin décoré ne devint une réalité familière qu'au cours des années 1930. Du petit sapin de table on passa, vers la fin du XIXe siècle, aux premiers sapins de grande dimension. Cette nouvelle mode serait attribuable à l'arrivée des premiers supports en métal sur le marché. Dans les milieux populaires, on remplaçait ces supports trop coûteux par deux planchettes de bois croisées et clouées ou on plantait le sapin dans un seau rempli de terre.

 

 c'est tout pour aujourd'hui je vais vous souhaiter de passer une bonne journée et vous dit à très bientôt .      

 


Commentaires

 

1. willy  le 17-12-2008 à 07:53:24  (site)

je te souhaite de passé un bon mercredi amitié willy et bebe ilan

2. Choupy94  le 17-12-2008 à 13:22:12  (site)

je passe te souhaiter un agreable apres-midi et te deposer un p'tit cadeau
bisous
annieImage hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

3. orangebleue  le 19-12-2008 à 11:18:43  (site)

une petite visite chez toi ..très intéressant ..bonne journée

 
 
 
 

Ajouter un commentaire

Hebergeur d'image
Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article