posté le 02-12-2011 à 09:48:06

c'est bientôt le week-end

bonjour à tous !

nous sommes vendredi et le week-end arrive a grand pas je vous ai remis des contes de noêl je vous souhaite à tous de passer un excellent week-end je vous embrasse tous et vous dit à lundi gros bisous

 

Il était une fois un bonhomme de neige qui avait peur de fondre.
Le bonhomme de neige avait un chapeau noir, une pipe en bois, une écharpe et un nez en carotte.


Un jour le soleil est apparu et le bonhomme de neige a eu très très peur. Il transpirait tellement qu’il faillit fondre mais il y avait encore de la neige donc il se roula dedans et survécut.


Dans la nuit de Noël, le Père Noël vit le bonhomme de neige presque tout fondu alors il l’emporta dans son traîneau, puis il l’emmena au Pôle Nord. Il trouva plein de neige pour le refabriquer, puis la carotte tomba alors le Père Noël lui en remit une et le bonhomme de neige se sentit bien.
Il décida de remercier le Père Noël en l’aidant à distribuer les cadeaux.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il était une fois dans le Pôle Sud, un joli renne avec de grands bois. Il s’appelait Patchi. Il cherchait une belle renne pour se marier. Tout à coup, il vit un bonhomme avec une grande barbe. C’était le Père Noël !!

Le Père Noël lui parla et lui demanda s’il voulait devenir son renne pour parcourir le monde et donner tous ses beaux cadeaux. Le renne accepta mais il voulut quelque chose en échange.

Il demanda si le Père Noël pouvait l’aider à trouver une belle renne pour qu’il se marie. Il voulait une amoureuse et des petits. Le Père Noël fut d’accord et il l’emmena dans son atelier. Là, il lui fit choisir la renne qu’il préférait.

Patchi en choisit une qui s’appelait Nala. La jolie renne l’aimait aussi. Tous les deux se marièrent et firent deux beaux bébés.

Depuis, le Père Noël est très content et il fait sa tournée avec le renne Patchi, sa femme Nala et leurs deux petits. Et les enfants sont contents de recevoir de jolis cadeaux.

 

 

 

 

 


Commentaires

 

1. 472481  le 02-12-2011 à 11:30:18

Bonjour Holly,
je te souhaite une belle fin de semaine
et une agréable weel end.
Gros bisous frison.
Nanou
hebergeur d'image

2. anouchka028  le 02-12-2011 à 19:01:35  (site)

bonsoir , j'espere que ta journée a ete bonne ? pour nous journée calme , trés jolis tes petits contes je te souhaite un trés bon week end , bisous anna

3. anaflore  le 03-12-2011 à 05:25:16  (site)

j'ai mis une cheminée mais celle là il ne faut pas allumer c'est spécialement fait pour le pére noel !!!bon wk

4. nathalie21  le 03-12-2011 à 13:02:16  (site)

Kikou ma douce Holly!!!!
Aujourd'hui Samedi je passe avec la pluie,ouai ben on va rester a la maison bien au chaud....Belle aprés-midi auprés de tes filles....Bibi doux....Nath & bisounours

5. nathalie21  le 04-12-2011 à 13:16:25  (site)

Kikou Holly!!!!!
Je passe te souhaiter une belle aprés-midi de Dimanche remplie de douceurs auprés des tiens.....Pleins de bibis doux...Nath & bisounours
smiley_id117198

 
 
 
posté le 01-12-2011 à 09:27:44

coucou !

 

                                      

Bonjour à tous !

aujourd'hui encore du brouillard aller je vous ai mis encore un jolie conte je vous souhaite à tous de passer une bonne journée gros bisous à tous.

Bernie et Étincelle

Le soir, lorsque les enfants sont couchés et que la nuit a volé les couleurs dans toute la maison, vient pour les jouets l'heure d'un repos bien mérité.
Finies les guéguerres sur la moquette du salon, les rase-mottes d'avion au-dessus des plantes vertes... Les poupées ferment leurs petits yeux de porcelaine, les dînettes cessent de tintinnabuler, et les petites autos rentrent au garage, sous les franges du canapé. Puis tout le monde sombre dans un profond sommeil.

Mais ce soir, dans la chambre de Kelly et Valentine, bien sagement assis sur une étagère, deux petits jouets ne trouvent pas le sommeil. Deux petits pantins de tissu et de peluche, qui ont le cœur gros ; de ne pas avoir été regardés de la journée, de ne plus plaire et d'être abandonnes, là, depuis des jours et des jours.

Les jouets sont comme ça : ils sont nés pour jouer, ils aiment rire, ils aiment que les enfants les aiment. Quelle tristesse pour eux de se sentir abandonnés !

Eh oui ! Bernie et Étincelle ont le cœur gros ce soir. Il y a trop longtemps qu'ils s'ennuient sur cette étagère, figés dans l'oubli et la poussière.

Bernie ? C'est l'ours en peluche, un bel ours brun, comme ceux de la forêt, avec de beaux yeux ronds et noirs comme du charbon, un gros nœud rouge autour du cou. Avant c'était le roi des jouets, aujourd'hui c'est tout juste s'il ne sert pas de ballon de foot ou de chiffon pour essuyer le tableau.

Étincelle est un petit pantin de tissu, joyeux et turbulent. Dans son bel habit bleu électrique, il brille comme une étincelle. Il a, bien dessiné au coin des lèvres, son éternel sourire de charme, mais le cœur n'y est plus, son habit est passé, et il a le regard triste des jouets abandonnés. Tous deux sont là, blottis l'un contre l'autre, et pensent la même chose : "Il y a tellement de jouets, et il y a tellement de jouets maltraités, ce n'est pas juste qu'il y ait tant de malheureux !"

Alors, un beau soir de pleine lune, Bernie et Étincelle ont décidé de changer leur destin.
Ils sont descendus de leur étagère ; à pas de velours, ils ont traversé la chambre endormie, puis, sans un bruit, se sont glissés par la fenêtre dans le jardin enneigé, pour s'enfoncer dans la nuit froide, ne laissant derrière eux que les traces menues de deux petites peluches fuyant une maison qui ne les aime plus.
Au contact de cet air de liberté, Bernie retrouva les instincts sauvages de ses ancêtres. Et nos petits amis pénétrèrent les bois noirs qui bordaient le village.

La liberté se paya cher ; les premiers jours furent terribles. Transis et fatigués, les deux compères traversèrent des forêts immenses au péril de leur vie.

La nuit, Bernie, avec son épaisse fourrure, protégeait Étincelle du froid, et lorsqu'ils trouvaient du bois sec, Étincelle, qui portait bien son nom, allumait un petit feu.

Il en fut ainsi longtemps. Jusqu'au soir où, alors qu'ils n'en pouvaient plus de fatigue, ils se trouvèrent nez-à-nez avec une pauvre maisonnette, croulant sous un épais chapeau de neige.

Curieux, ils s'approchèrent. Par la fenêtre où filtrait une chaude lueur, ils virent un vieil homme. Qu'il avait l'air vieux avec sa grande barbe blanche, ses longs cheveux bouclés, son habit rouge et ses grandes bottes ! Il était assis devant sa cheminée, l'air bien triste, et de grosses larmes coulaient sur ses vieilles joues.

Comme il avait l'air gentil et bien malheureux, Bernie et son copain s'approchèrent.
- Pourquoi pleures-tu, grand-père ? Pourquoi es-tu si malheureux ?
- Vois-tu petit, répondit le vieux d'une voix chaude, je suis le père Noël des enfants pauvres. Noël n'est plus très loin, et tous attendent que je remplisse leurs souliers. Mais je suis moi-même si pauvre, que je n'ai plus de jouets à leur donner ; je suis un père Noël sans jouets pour ses petits, voilà pourquoi je suis triste.

Bernie devint songeur. "Pauvres gosses", pensa-t-il. Mais il eut soudain une idée géniale qu'il soumit illico au père Noël.
- Formidables, vous êtes formidables !

Le père Noël sautait de joie, dansait, chantait...
- Vite, au traîneau, Noël est dans deux jours, il n'y a pas une minute à perdre, je veux être à l'heure pour ce qui sera le plus beau Noël de mes petits chéris.

Comme une comète, dans un nuage d'étoiles, le beau traîneau rouge et or du père Noël fendit la nuit en direction du village.
Ce qui se passa ensuite n'arrive que dans les contes...

Maison après maison, Bernie et Étincelle invitèrent tous les jouets abandonnés à les suivre. Et l'on vit bientôt, venant de toutes parts, des tas et des tas de jouets escalader le traîneau. Peluches, soldats de plomb, poupées et camions de bois...

Le père Noël fut submergé, et c'est à peine si les rennes purent s'envoler à nouveau avec leur précieuse cargaison.

De retour chez le père Noël, sans perdre une seconde, tout le monde se mit au travail. On sortit colle, peinture, ciseaux, marteaux... Tous se mirent au boulot. L'atelier du père Noël bourdonnait comme une ruche ; on peignait un soldat par-ci, on réparait un avion par-là, ici on habillait une poupée... Les valides aidaient les estropiés et tous ces petits jouets étaient ravis de s'entraider pour retrouver un air de neuf.

Quand Noël arriva, le père Noël avait une hotte pleine jusqu'au ciel de jouets, tous plus beaux les uns que les autres, de quoi faire pâlir d'envie le plus riche des pères Noël.

La fête fut merveilleuse pour tous les enfants pauvres. Debout sur les toits, notre vieux père Noël entendait monter par les cheminées les cris de joie des enfants, ivres de bonheur. Ils étaient heureux et riaient, et les jouets étaient heureux et riaient aussi.

Fatigué mais ravi, le père Noël, à la fin de la nuit rentra chez lui. Mission accomplie ! Mais de nouveau seul, il eut soudain un gros coup de cafard.
- Personne ne fait jamais de cadeau au père Noël, se dit-il, et c'est bien triste, me voilà de nouveau seul jusqu'à l'année prochaine.

À peine avait-il fini sa phrase que nos deux héros apparurent dans la pièce. Et Étincelle annonça :
- Ne sois pas triste père Noël, Bernie et moi sommes décidés à rester avec toi. Et chaque année, nous irons dire aux jouets que l'on abandonne de venir nous rejoindre pour faire le bonheur des petits enfants pauvres.

 

 


 

 

 

 


Commentaires

 

1. anaflore  le 01-12-2011 à 08:43:04  (site)

petit com du jeudi un peu d'humidité drole d'automne même pas encore mis le chauffage
de belles histoires de noel bonne journée

2. nathalie21  le 01-12-2011 à 12:54:34  (site)

Kikou ma tendre Holly!!!!!
Aors vue ke tu n'as pas de soleil je t'en envoie un peut mais pas tout lol
Oui maintenant sa va mieux kand je laisse bisounours a la garderie, sa me fais le coeur moins lourd,je mie suis habituer.....Belle aprés-midi ma tendre amie.....Bibi doux....Nath & bisounours
Hebergeur d'image

 
 
 
posté le 30-11-2011 à 10:10:22

un autre conte

bonjour à tous voici un autre conte de noel je vous souhaite à tous de passer un bon mercredi gros bisous à tous !

 

 

Florence dormait tranquillement dans son petit lit, quand, tout à coup, un bruit bizarre la réveille. Ca vient du salon. Qu' est -ce que c'est ? Quelqu'un éternue...
Florence a un peu peur, et puis elle se rappelle : avant de se coucher, elle a mis ses petits souliers au pied du sapin. Alors, c'est peut-être lui, le Père Noël ? A travers les volets, les lumières de la rue éclairent l'appartement . Florence se lève, marche tout doucement dans le couloir et glisse un oeil, dans le salon : il y a quelqu'un, habillé d'un grand manteau ! Florence allume la lampe, toute contente de rencontrer le Père Noël. Mais qu'est-ce qu'il a ? Il n'arrête pas d'éternuer et de se moucher.

             

 

 

Oh ! une petite fille ! dit le Père Noël.
En byjama et bieds nus ! aha..aha...Atchoum !
Attention, tu vas avoir froid.
Veux-tu vite...ah ! ah !...atchoum ! aller te recoucher !


Oh non ! dit Florence, je ne veux pas me recoucher ! Mais attends, je vais mettre ma robe de chambre et mes chaussons.
Quand Florence revient, le Père Noël est assis dans un fauteuil les yeux fermés.
tu es fatigué ? demande Florence.
Très fatigué, dit le Père Noël. J'ai pris froid. C'est une cat...cata...atchoum ! strophe, une catastrophe ! Je me demande comment je vais pouvoir continuer ma tournée.

Florence regarde vers le sapin et voit tous les cadeaux que le Père Noël a posés par terre. Elle est contente mais, tout à coup, elle pense aux autres enfants !
Oh ! là ! là ! si le Père Noël est malade, ils n'auront pas leurs cadeaux !

Alors, elle demande :
Tu as pris des médicaments ?
Non, dit le Père Noël, je n'en ai pas.
Tu sais, dit Florence, mon papa aussi, il a le rhume,et il prend un médicament.
Viens, je vais te montrer où il est.
Dans la cuisine, Florence montre une petite bouteille tout en haut du placard. Le Père Noël attrape la bouteille et lit soigneusement les explications.
Oui, dit-il, c'est une potion pour le rhume. Il faut en mettre deux cuillerées dans un verre d'eau.
Florence lui donne la cuillère et un verre. Le Père Noël prépare la potion, la goûte et fait une horrible grimace .

Bouh ! que c'est mauvais, gémit-il. Je ne peux pas le boire.

Mais, si tu ne le bois pas, tu ne vas pas guérir ! dit Florence.
Le Père Noël regarde le médicament d'un air malheureux et ne bouge pas. Alors, Florence a une idée. Elle attrape la bouteille de grenadine. Hop ! un peu de sirop dans la potion... Elle remue bien et donne le verre au Père Noël en disant, d'un air encourageant :

Maintenant, c'est bon, allez, bois !

                   

Le Père Noël goûte la potion et la boit toute !

Merci, petite fille, dit-il. Tu es un bon docteur. Maintenant que je suis reposé et réchauffé, je vais pouvoir continuer ma tournée. Et toi, tu vas vite te recoucher. Allez, je ne te fais pas la bise, je ne voudrais pas que tu at...at...attrapes le rhume.

Eh non ! cette fois le Père Noël n'a pas éternué ! Il est presque guéri, et pendant que Florence se rendort dans son petit lit, il va distribuer ses jouets.

Vite ! demain, c'est Noël...

                             

 


Commentaires

 

1. 472481  le 30-11-2011 à 10:26:08  (site)

Bonjour Holly.
C'est un bien jolie conte que je reviendrais lira car pas fint de le lire.
Je te souhaite un agréble mercredi
Gros bisous affectueux Nanou
hebergeur d'image

2. nathalie21  le 30-11-2011 à 13:00:28  (site)

Kikou ma douce Holly!!!!
Voila le dernier jour de Novembre,noël approche a grand pas,bo fond d'écran!!!!pleins de bibis doux....Nath & bisounours
Hebergeur d'image

3. anouchka028  le 30-11-2011 à 16:32:55  (site)

bonsoir joli ce conte ,j'espere que ta journée a eté bonne ? pour nous calme avec un petit soleil et un vent frais , je te souhaite une bonne soirée et un bon jeudi amitié bisous anna

 
 
 
posté le 29-11-2011 à 09:44:15

un petit conte

Bonjourà tous !

aujourd'hui je vous ai mis des contes et legendes de noël et oui car cela va arriver très vite je vous souhaite à tous de passer une très bonne journée gros bisous à tous.  

 

 

 

 

Il était une fois un délicat petit papillon rose dont les ailes étaient encore bien fragiles pour voler très haut. Papillon rose se lamentait :
- Quand donc pourrai-je voler vers le soleil ?

Un jour, il vit se poser près de lui, sur la branche d'un cerisier en fleurs, un superbe papillon bleu, aux grandes ailes déployées.

- Qu'as-tu petit papillon rose, tu sembles bien triste ?
- Oh oui ! répondit papillon rose. Je voudrais tant voler très haut !
- Eh bien, lui dit papillon bleu, accroche toi sur mon dos, et je vais te conduire là haut où tu aimerais voler !

Ainsi, papillon rose s'installa sur le dos de papillon bleu et tous deux s'envolèrent très haut dans le ciel, pour voler vers le Soleil et les petits-enfants qui écoutèrent cette courte histoire s'endormirent un sourire aux lèvres en rêvant du Père Noël !

 


 


 

Il était une fois, une petite fille nommée Chloé qui avait environ 8 ans. A l'école, tout les amis de Chloé lui disaient que le Père Noël n'existait pas et celle-ci avait beaucoup de peine a l'idée que ce magnifique monsieur à la longue barbe blanche ne soit pas réel...

C'était bientôt Noël, mais Chloé n'avait guère envie de fêter. Elle se disait "A quoi bon fêter Noël si le Père Noël n'existe pas... il n'y a plus de magie maintenant, ce n'est qu'une fête comme les autres !!" Comme Chloé avait un petit frère âgé de 4 ans, il ne fallait surtout pas lui révéler ce qu'elle avait appris au sujet du Père Noël...

Donc la tradition se fit comme à chaque année. A 8 heure, c'était l'heure de la sieste pour laisser le temps au Père Noël d'aller porter les cadeaux en dessous de l'arbre. Ils laissèrent trois biscuits aux brisures de chocolat sur la table avec un immense verre de lait. Chloé trouvait cela stupide mais faisait comme si de rien n'était pour ne pas décevoir son petit frère.

Puis avant d'aller faire sa sieste, Chloé regarda par la fenêtre. Dehors, il neigeait de petits flocons.                   

          

 Les maisons étaient toutes décorées. Puis tout à coup, en regardant vers le ciel, elle vit un immense traîneau voler au dessus des maisons. Mais ce n'était pas un traîneau ordinaire...

                              

Il était tiré par des rennes, et une gros monsieur à la barbe blanche habillé en rouge les guidait. En plus, en dessus du traîneau était empilé une multitude de cadeaux enveloppés des plus beaux papiers d'emballage au monde !!!

                                   

Le Père Noël fit un geste de la main pour saluer Chloé qui le regardait les yeux ronds comme des billes.                

"C'est le Père Noël, le vrai ! ça, il n'y a aucun doute" pensa Chloé. Puis le Père Noël disparut tranquillement dans le ciel pour continuer sa remise des cadeaux.

Pour Chloé, ce Noël ci fut le plus beau de tous les Noël parce qu'elle savait que le Père Noël existait pour vrai, peu importe ce qu'en pensaient ses amis

 


Commentaires

 

1. 472481  le 29-11-2011 à 13:30:15

Bonjour Holly,
ma journée a commencé chez le médecin qui voulais me voir aprés ma sortie de clinique.
Donc mes mus ce sont attofier à force de rester toujors chez moi à la clinique je marchais tous le jours 6 km,
et depuis quelques jour je ne tenais plus il ma de faire une heure de marcher tous les jour plus avec des chausette chausettes de contation et vingt séance chez le kiné.
A part cela tout vas bien ma mar c'est ok pour la journée je viens de la faire je ressenblais )à une écrevisse ébouillanté lolll.
Je te souhaite agréable journée chez nous gris mais point d'eau.
Gros bisous affectueux
Nanou

2. lafianceedusoleil  le 29-11-2011 à 21:45:27  (site)

bonsoir ma petite Holly,
souhaite que tu te portes bien ma jolie. J'ai apprécié ton article, merci Holly.
Très bonne fin de journée ma jolie.
Grosse bise affectueuse
Cricri

smiley_id172957

3. anaflore  le 30-11-2011 à 07:05:06  (site)

comme l'a dit l'an dernier un de mes petirs ce n'est pas le vrai père noel il a des chaussures !!!je pense que le père noel est étourdi il n'avait pas mis ses bottes lol bon mercredi

 
 
 
posté le 25-11-2011 à 15:29:51

ha bientôt le week-end !

Bonjour à tous !

nous sommes bientôt en week-end j'espere qu'il ferait plus beau car la en se moment le un temps pas vraiment génial

nous avons du brouillard et toujours du brouillard

donc je souhaite que

 


je vous souhaite à tous de passer un bon et agréable week-end je vous embrasse tous et vous dit à très bientôt gros bisous à tous

 


Commentaires

 

1. 472481  le 25-11-2011 à 14:35:17

Bjour Holly,
c'est avec un brouillard trés épais que je viens te souhaiter une agréable fin de semaine et un doux week.
Gros bisous affectueux
Nanou
hebergeur d'image

2. anouchka028  le 25-11-2011 à 16:27:27  (site)

bonsoir , j'espere que tu as passé une bonne journée ? pour nous calme on a pas bougé cet aprés midi, ici temps gris et vent assez fort et froid que 10 degrés même temps que toi ,lol, !!!!!! , je te souhaite une bonne soirée et un bon samedi , amitié bisous anna

3. nathalie21  le 25-11-2011 à 21:08:09  (site)

Bonsoir ma douce Holly!!!!
Hé voila c'est le week-end lol
Bonne soirée & tendre nuit remplie de bo rêves.....Bibi doux....Nath & bisounours
Hebergeur d'image

4. anouchka028  le 27-11-2011 à 19:24:21  (site)

bonsoir , j'espere que tu as passé un bon dimanche ? pour nous balade a chartres sur la foire de la st andré ,beaucoup de camelots et de monde aussi , ici temps gris et vent frais , je te souhaite une bonne soirée et un bon lundi, amitié bisous anna

5. nathalie21  le 28-11-2011 à 12:55:30  (site)

Kikou ma douce Holly!!!!!
J'espére ke tu as passer un bon week-end? Nous oui cool!!!!!
belle aprés-midi ma tendre amie.... Bibi doux.....Nath & bisounours
Hebergeur d'image

6. anouchka028  le 29-11-2011 à 17:12:44  (site)

bonsoir , trés mignons tes petits contes , j'espere que tu vas bien ? pour nous ça peu aller , je te souhaite une bonne soiréee t un bon mercredi , bisous anna

 
 
 
 

Ajouter un commentaire

Hebergeur d'image
Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article